« Heureux qui croira sans avoir vu. »

Il pleut sur la Gironde.
Il y a ce que nous voyons, les parapluies qui s’ouvrent, les vêtements qui mouillent.
Il y a aussi ce que nous ne voyons pas.
Nous ne voyons pas l’eau qui, lentement, s’infiltre à travers les graves ou le calcaire, ni celle retenue par l’argile et le limon.

Le soleil brille sur la Gironde
Nous ne voyons pas les racines capter l’eau,

les feuilles embrasser le soleil, la sève faire son va et vient.
Nous ne voyons pas qu’avant la main de l’homme,

le cep transforme « miraculeusement » l’eau en vin.

« Heureux qui croira sans avoir vu. »
La foi est un chemin, le regard posé sur ce qui ne se voit pas. Les auteurs bibliques en sont les témoins, lisant l’histoire d’un peuple comme lieu de la présence invisible mais agissante de Dieu.

C’est dans cette dynamique que la paroisse,

soutenue par l’association Fruit de la Vigne – St Rémi,

a imaginé ce beau projet :
Dans le quartier de Bacalan et ses docks, lieu historique de l’activité portuaire bordelaise où le commerce du vin fut un moteur de la prospérité de la ville,

à l’ombre de l’imposante Cité du vin, l’église St Rémi peut devenir un lieu

de dévoilement de « ce qui ne se voit pas » :
lieu de communion entre les hommes et des femmes qui y entreront,
lieu de révélation à travers la mise en espace des récits bibliques,
lieu de partage et d’échange dans la contribution de chacun à sa vitalité,
lieu d’accueil de différentes expressions artistiques et culturelles,
lieu « miraculeux » de transformation intérieure.  

Avec la paroisse St Rémi, l’association et toutes les personnes qui ont commencé

à travailler, je suis heureux de vous présenter par ce site, notre projet.
J’espère que vous vous y associerez d’une manière ou d’une autre.

Abbé Francis Aylies, curé

 

design : Frédéric Clanet - Bordeaux - 2018