Dans l’histoire de notre Diocèse, un lien sacré et séculaire entre la vie monastique et le vin.


Nous aimerons rappeler dans St Rémi l’importance

qu’a eu l’Eglise dans le maintien et
le développement du vignoble bordelais.


Les évêques de Bordeaux ont toujours eu à cœur de préserver l’activité viticole pour des questions de prestige et des urgences liturgiques !
Durant les invasions et les troubles du haut Moyen-Âge, ces interventions ont contribué à préserver le vignoble.
Aux XI-XIIème, un grand travail de défrichage se met en place autour des abbayes : Vertheuil,
Ste Croix de Soulac, Gradignan, Blasimon,
la Sauve-Majeure, Saint Ferme.
Le développement du pèlerinage vers Compostelle entraîne la multiplication d’abbayes en St Emilion comme dans le Blayais.
Nous savons qu’au XII°, les paroisses St Seurin et Ste Eulalie ainsi que l’abbaye de Ste Croix sont couvertes de vignes…
L’église St Rémi gardera la mémoire de nos terres de Gironde fécondées par la prière et le travail des moines.

Nous avons demandé à Frédéric Clanet, plasticien,

de rematérialiser la mémoire de ces lieux.

design : Frédéric Clanet - Bordeaux - 2018